35 ème Jumbo run

le 20 Août 2005 à Hooglede

Institut Dominiek Savio

Retour au sommaire

Ce samedi 20 Août 2005, je participais pour la vingtième fois au Jumbo-Run  de l’Institut  Dominiek Savio à Hooglede-Gits. Nous nous sommes retrouvés environ 200 side-caristes sous une pluie battante. Toute la nuit précédente, des trombes d’eau se sont abattues sur les pelouses du centre,  transformant celle-ci en éponge…

Bref, ça démarrait pas sous les meilleurs hospices. Mais nous étions là pour apporter du bonheur à nos passagers d’un jour.

Le long cortège s’est mis en route au 2ème coup de canon annonçant le départ de la balade, ces 60 kilomètres nous emmenaient sur de sympathiques petites routes de campagne en direction de Kortemark, Diksmuide, Houthulst et enfin Hooglede. Oui, nous somme revenus dans la même ville, mais pas au Centre D.Savio. Non, nous fumes accueillis sur le site de Vossenberg. De grands parkings accueillaient les sides, les bus de l’organisation, les ambulances et les motos solos qui permettaient à cette nombreuse troupe d’évoluer sans encombres durant le périple. Nous étions reçus au son d’une brillante fanfare. Quelques personnes étaient également présentes pou nous montrer de singuliers animaux (rapaces, oiseaux nocturnes,…) Les participants étaient ensuite invités à se diriger vers une splendide salle de spectacle, entourée d’un superbe parc. Malheureusement, nous n’en profiterons pas car, cette année, la pluie ne nous a pas quitté. Tous les anciens, dont je fais parti, vous le diront, c’est la première fois que les éléments naturels se déchaînent ainsi sur cette manifestation…

Des animations se déroulent dans le hall d’entrée de cette magnifique salle. Puis nous continuons d’avancer pour arriver à nos tables où notre repas nous sera servis par de très nombreux bénévoles et autres personnes hautement qualifiées dans le service hôtelier.

Durant l’après midi, des animations s’enchaîneront sur la scène, du dressage en passant par la danse et  autres spectacles musicaux pour la plus grande joie de nos amis handicapés.

En milieu d’après midi, un discours officiel mettra à l’honneur un side-cariste de chaque nation présente (Allemagne, Angleterre, Belgique, France, Pays Bas). Nous n’étions que 6 représentants pour la France. Y aurait il moins de sidecaristes que par le passé dans notre beau pays ??? Une personnalité honorera les participants à cette manifestation, en disant que les motards présents faisaient plus pour la paix et  la tolérance que bon nombre de « politiciens » forts en verbe mais moins en actes.

A l’issue de cet après midi, les motocyclistes et leurs passagers étaient invités à rejoindre leurs attelages en vue du retour.

Cette année, j’avais un nouveau passager super sympa. Sa famille est même passée nous rejoindre durant l’après midi. Nous avons pu échanger quelques mots malgré la barrière de la langue. C’est pas facile, le flamand…

A l’issue d’une balade de 30 kilomètres environs, et sans pluie, enfin !!! Nous sommes arrivés à l’Institut Dominiek Savio. Je prenais congés de mon passager et sa famille avec l’envie de recommencer l’année prochaine. Et moi, qui pensais enlever le side de mon BFG… Je ne sais

pas si je le ferais, encore, cette année, vu le plaisir qu’occasionne ma participation et le bonheur que procure ce genre de manifestation, aux participants, qu’ils soient passagers ou motocyclistes !!!

Eric Michem