Retour au sommaire

Pour se lever ce dimanche matin, c’était bien dur !

L’automne battait son plein et de grosses gouttes en perspective. Au club, les préparatifs commençaient : remplir le coffre de la voiture d’assistance, faire couler le café, préparer les tickets repas et boissons, présenter les lots de la tombola dont chaque participant pourra espérer avoir le plus beau lot !

Puis un regard plein d’angoisse vers les nuées dangereuses qui se promenaient au-dessus de nos têtes.

Les premières machines arrivées, étaient de tous les  styles : du roadster dépouillé à la bonne routière tranquille, en passant par la sportive agressive et le culotté tout terrain… Elles venaient d’être nettoyées, mais toutes avaient subi une dernière douche en roulant pour nous rejoindre. Nous craignions que des participants ne déclarent forfait. Mais finalement, nous fûmes une petite cinquantaine à prendre le départ. Harnachés, et sous la première averse, nous voilà, guidés par le side-car du « Président », partis sur les petites routes de Belgique qui traversaient « le pays des Collines » et qui nous menaient vers notre site de visite. Nous étions assistés d’un road book en cas où… Au milieu du parcours, le ciel se dégagea, le soleil cherchait à nous sécher, et c’était tant mieux, car nous arrivions à l’endroit où les paysages étaient les plus beaux. Les feuilles jaunies de l’automne sur des troncs sombres nous donnaient bien du plaisir. Toutefois, il fallait rester prudent sur les routes humides et parfois dangereuses : les agriculteurs, passés avant nous,  laissaient des pièges qui risquaient de surprendre les éventuels pilotes inattentifs.

Nous arrivions sur le lieu de la pause repas. L’arrière salle du café « Happy Days » situé sur la place de Lessines, nous était réservée et, sur des plateaux, sandwichs de tous genres, à profusion, nous attendaient. Une bière ? Non deux ! Puis le gâteau, le café et hop, nous descendons sur les petites ruelles pavées de Lessines, de chouette cachet, vers le but de notre balade : l’Hôpital Notre Dame à la Rose ! Nous nous voyons séparés en deux groupes mais l’ambiance est à son comble : apprendre et rire, culture et joie de vivre sont de bons cocktails ! Un petit tour dans le jardin ensoleillé aux milles plantes, mais vite, il nous faut repartir si nous ne voulons pas rater la dernière pluie ! Ce fut bien sérieux ce retour : pas de folie ni de délire mais des plaisanteries de bon alois :-« arrête de m’arroser avec ta roue arrière, ou c’est toi qui va nettoyer ma belle moto couverte de ta boue!... »

Vivement la soupe chaude qui nous attend au club !!!  La voiture d’assistance qui devait arriver avant n’a pas su nous quitter. Pendant que la soupe chauffait, les commentaires allaient bon train. Puis ce fut le discours du président qui nous  promettait une prochaine belle Balade d’automne en 2006…

Réto.