Balade dans le Tournaisis

 retour au sommaire

 

Un message sur Internet me prévient qu’une fête d’école aura lieu le samedi 6 mai 2006, à Tournai, en Belgique.

 

A cette occasion, les motards sont les bienvenus et pourront effectuer une ronde campagnarde d’une centaine de kilomètres. J’en parle donc au membres du club. Malheureusement beaucoup d’entre eux travaillent ce samedi matin.

 

Les petites routes empruntées, sont splendides et nous permettent de découvrir des points de vues insoupçonnés et superbes…heureusement, la pluie a cessé et le soleil brille, les oiseaux chantent…

 

Laurent et moi  reconnaissons quelques routes, du Pays des Collines, visitées lors de la balade d’automne STMW 2005.

 

Pour ma part, j’apprécie, à la fois, les paysages parcourus et les formes harmonieuses d’une Ducati circulant devant moi…Laurent me comprendra…

 

Vingt kilomètres avant l’arrivée, la BFG fait sa « crise ». Il faut la comprendre, elle qui totalise 210 000 km, au compteur, circule avec des jeunettes…nippones.

 

Ce n’était que la butée d’accélérateur qui avait bougé, mais nous avons perdu le reste du groupe, suite à ce bref « arrêt dans les stands… »

 

Nous retournons sur le lieu de rendez vous. Nous avons longuement attendu… Nous étions du mauvais côté du bâtiment où se déroulait la fête…Bien sûr, les autres participants, eux, étaient arrivés au bon endroit et festoyaient…C’est bien plus tard que nous avons trouvé… la porte…

 

L’organisateur, s’excusa de ne pas nous avoir prévenu du changement d’entrée à l’issue de la balade…

 

Il nous invita à utiliser notre ticket boisson remis à l’inscription…Tout le comité d’organisation, composé d’élèves, de professeurs et autres adultes, était bien sympathique.

 

L’organisateur, nous expliqua qu’il s’agissait d’une deuxième expérience de balade organisée par cet institut « La Madeleine », afin d’apporter une manne financière complémentaire pour la réalisation de leurs projets scolaires annuels.

 

L’an dernier, une cinquantaine de motards étaient présents. Cette année, il y avait moins de monde, sans doute à cause d’une météo des plus capricieuses. Nous avons essuyé des grosses pluies pour effectuer la route jusque Tournai, et d’autres participants, plus éloignés ont raconté avoir eu beaucoup d’eau, sur la route…

 

Bref, une matinée gentillette. Un bon coup de moto… A quand le prochain ?

 

retour au sommaire