Balade du 1er mai

 

Le moment tant attendu est arrivé et malgré la crainte qu’il change, le temps est toujours au beau !

Les rendez-vous successifs ont été donnés pour le rassemblement devant la maison du petit Maroc. La première caravane s’apprête

à partir : celle des motos. Une autre suivra formée de plusieurs « quatre-roues » qui vont nous rejoindre sur la route.

Café pour certains puis on chausse les écouteurs des lecteurs de musiques sous les casque et c’est parti ! C’est une journée de

départ et les routes sont pleines, mais le club participe aux dépense et nous offre le paillage : nous prendrons donc l’autoroute.

Rapidement nous passons Paris et le plein fait à Orléans : sandwichs, bière et benzine, les petites routes de Sologne nous offrent leurs

senteurs boisées et colorées. Une voiture nous attend déjà à l’arrivée car nous avons fait toute cette route sans prendre de risques,

malgré une vitesse soutenue.

Femmes et enfants sont là et l’installation commence. Tentes pour certains, matelas dans les chambres d’une maisonnette mis à

notre disposition pour d’autre. Nous remercions d’ailleurs ici la gentillesse du maître des lieux qui s’est réjouit à voir les enfants pêcher

et caresser les chevaux. Une dernière corvée les courses qui finaliseront la longue liste des aliments pourtant apportés dans les coffres.

Le maître rôtisseur lance sa première fournée les rafraîchissements sont les biens venus la soirée s’animera bien tard mais demain est

autre jour !

La matinée du jour suivant est calme qui commence par une courte séance d’équitation puis c’est promenade en moto sous le

prétexte d’acheter du pain pour quelques uns, d’autres préfèreront en faire une à pied dans les bois qui entourent les deux petites

maisons encadrant le toit de grange sans mur qui nous sert de quartier général. Un tas de bois sec dans le dos et devant un petit étang

dans lequel les enfants pêchent perches américaines et poissons chats… nous mangeront donc salades et grillades ce midi. Puis c’est

le départ pour Chambord, moto et voiture en un convoi d’heureux complices on en fera le tour, on s’achètera quelques souvenir on

prendra quelques photos et des milles cheminée et du parc mais l’intérieur nous sera refusé : il est déjà trop tard. L’un d’entre nous est en béquille ? et alors… une raison supplémentaire de rire et de chahuter, mais le repas du soir s’approche et il nous faut prendre les petites route du retour. Apéro, saucisses, et vite au lit : le coq chante trop près de nous le matin !

C’est déjà la dernière journée qui commence et chacun la passera comme il lui plait la matinée se partage entre les courses et les

grasses matinées, puis après un frugal repas, le gros de la troupe part visiter le château d’Amboise sur la Loire sous un ciel qui menace,

d’autres pêchent, d’autres encore se promènent à la chasse aux escargots car l’orage est passé en rafraîchissant.

Tout le monde se retrouve sous l’appentis car le rôtisseur est en verve : Chamallos grillés en dessert vont réjouir les enfants.

C’est la matinée qui sonne le retour et tout le monde s’active. Après l’achat des asperges comme souvenir culinaire, on replie les

tentes, on charge les coffres on vide les placards et on dit adieu à notre hôte avant le petit encas qui clôturera notre séjour à Montrieux

en Sologne. Le ciel est variable et chacun prend le chemin avec son véhicule pour près de 450Km. Le week-end a été fatiguant mais en

roulant les souvenirs font les sujets de conversation à chaque halte, chaque plein, chaque pose…

Ils en feront aussi certainement autant de retour au club !