Week-end en Sologne par Véro.

 

 

19h30, samedi soir, dernier départ pour la Sologne. La voiture est chargée…et bien chargée. Depuis hier, il fait chaud mais, c’est pas grave, on est en week-end. A l’arrivée de la Mégane, Léa et Thomas dorment. Personne sur la route, tout va bien.

A la sortie d’autoroute, on branche le GPS, prêté par Réto, ce qui nous permet d’arriver à bon port, vers minuit.

A notre arrivée, Stéphane est déjà très, très fatigué !!! Je crois qu’un problème d’expert le tracasse…A moins que ce soit son clignoteur !!! Je n’ai pas tout compris…Les autres, non plus d’ailleurs…

Trois heures du matin, dodo bien mérité !!!

 

Dimanche, réveil vers 8h15, à cause du lit, dont la dimension, de 120 cm de large, c’est peu, est à partager avec Jean-Daniel… Résultat : je me retrouve trois fois par terre !!!

Le temps est avec nous ! Au programme de l’après-midi : Chambord !

Parlons-en de Chambord !!! La seule chose que l’on ai vu, c’est la terrasse du café car entre Diablo qui achète des épées, le fauteuil TGV de Stéphane et les autres qui sont fatigués de la veille, il est trop tard pour effectuer la visite !!!

C’est pas grave, Chambord, on a déjà vu et l’ambiance est au rendez-vous, même pour Stéphane, un peu oublié sur son fauteuil roulant, au milieu de parking… IL ne nous en veut pas !!! L’ambiance chaleureuse et la bonne humeur sont au rendez-vous !!! Seul petit bémol, Réto n’a plu de batteries dans son appareil photo et  Laurent, à qui il a téléphoné, n’est vraiment pas serviable car il n’a pas voulu lui prêter le sien !!! (voir le compte-rendu des 24 heures du Mans sur le site STMW !!!) Je ne comprend vraiment toujours pas pourquoi !!!

Soirée détendue, tellement détendue que l’apéro n’en finit pas… Jean –Daniel (Schreck ?) est tout vert !!! On a bien cru qu’il ne retrouverait pas son lit…

 

Lundi matin, après une nuit, un peu courte, la deuxième…Grosse, grosse fatigue générale, mais il faut quand même aller faire les courses…Nous décidons d’y aller entre femmes !! Ne connaissant pas la route et ayant rendu le GPS à Réto, j’ai pris soin d’emmener Lolo. Il faut savoir que Lolo est un GPS vivant. Sauf que là, au retour, le GPS vivant s’est endormie juste avant de m’indiquer qu’il fallait tourner… Résultat : je les ai perdu dans la forêt… En plus, incapable de se rappeler le nom de la maison où nous passions ce long week-end de 1er mai… «  La Tuile ? La Tirelire ? La Tuilerie ? » Bon, pas grave, après plusieurs marches arrières et quelques demi-tours, nous voilà arrivées à bon port, avec plus d’une heure de retard…

Après le repas, le groupe se sépare pour les multiples activités :

-         Titi, Lolo, Diablo,Gégé, Steph, Nath, et les enfants partent à Amboise.

-         Jean Daniel va à la pêche.

-         Réto balade en moto

-         Véro et Cendrine siestent

-         Damien devient la nounou de Léa et Thomas

Fin d’après-midi, après un orage qui inonde la tente de Titi, chasse aux escargots…

Pendant ce temps, au château d’Amboise, Diablo achète une armure complète et une deuxième épée. On ne sait même pas si tout cela rentre dans la voiture accompagnatrice…

Le soir, apéro et dîner festif, le week-end se termine doucement…

 

Mardi matin, rangement du campement et…pliage des tentes…C’est pas gagné !!! N’est-ce pas Titi ?

Même avec une tente d’une marque célèbre, vendue pour 2 secondes de déploiement et 30 secondes au pliage…Mon œil !!! Il fallu 1 heure à 5 personnes…

Départ vers Lille à 14h30 et arrivée vers 19 heures. Ce fut la Mégane, la première à franchir la ligne d’arrivée… Les motos ne nous ont jamais doublé !!!