Rassemblement BFG dans les Hautes Vosges, à Bussang

Les 20, 21 et 22 septembre 2013

 

Après 566 kilomètres d’un parcours ensoleillé, Dominique et moi-même, sommes arrivés à Bussang. Nous avons un peu cherché notre lieu de villégiature. Après quelques hésitations, nous sommes parvenus au Village de vacances Azureva. Sylvie, Jean Marc et leur fils nous accueillaient et nous remettaient la clé de nos appartements. Oui, chacun des participants bénéficiait d’un logement individuel de grand confort.

Puis nous avons rejoints nos amis BFGistes précédemment arrivés. Après les retrouvailles, nous avons gagné la salle à manger pour partager un bon repas. Les heures ont vite passé. Jean Marc nous explique le déroulement du week-end. Celui-ci s’annonce très riche en découvertes. Puis les motards retrouvent les bras de Morphée.

Le samedi matin, après un copieux petit déjeuner, les arrivées des participants continuent. A 10 heures, nous partons pour une courte balade qui nous mène au Domaine Beaucerf. Notre guide est producteur d’apéritifs aux fruits des Vosges. Ce passionné nous expliqua toute la démarche de son projet. Il a partagé toute sa passion pour la production de fruits de qualité puis leur transformation en apéritifs. Après toutes ces dégustations, nous avons rejoint notre site d’hébergement pour partager le déjeuner. La digestion fût l’occasion de profiter du beau soleil qui nous a accompagnés tout ce week-end. Chapeau à toi, Jean-Marc, pour ce rendez vous BFGistes inondé de beau temps. C’est une sacrée organisation…

La balade de l’après midi démarrait vers 14 heures. Celle-ci a emprunté de charmantes petites routes, parfois même fort étroites pour les sidecaristes. Nous avons fait une halte dans un superbe cadre « montagnard » coiffé de la  très jolie chapelle des Vés.

« Cette chapelle, construite en 1863 par des agriculteurs avec les restes de l'église de Fresse, fut détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale.

C'est un groupe d'anciens artisans, aidé par Les Compagnons, qui est à l'origine de sa reconstruction à l'originale en 1998.

Pour se faire, les techniques du XVIIème siècle ont été étudiées. Notamment pour reconstruire la flèche de bois.

La chapelle se situe à 769m d'altitude. La vue sur les environs et sur le Ballon d'Alsace est panoramique. »

Après avoir apprécié le cadre et fait quelques photos, nous avons repris la route pour arriver au Musée des Milles et une racines. Sylvie et Jean-Marc nous avaient dit que nous serions surpris puis enchantés. Je confirme. Nous n’avions pas assez d’yeux pour découvrir ce monde des racines. Michel, le maitre des lieux nous a expliqué son cheminement et nous a initier à ce que l’on peut appeler son œuvre. Il nous a expliqué la découverte du mouvement de la racine et comment lui donner vie. Ainsi nous découvrirons des lutins, le travail des insectes ou les maladies qui génèrent toutes ces bizarreries. Nous avons pu voir que la nature gardait aussi, pour elle, quelques souvenirs de guerre et de la vie. Après avoir partagé la magie de ce site, nous sommes repartis pour Bussang. Avant le repas, nombre de participants ont profité de la piscine mise à notre disposition.

Ce samedi soir, c’est diner de gala. Une des salles du Centre de vacances nous est totalement dédiée. Nous y partagerons un excellent repas fait de Kir à la Mirabelle en apéritif, suivi de foie gras sur lit de Riesling. C’est ensuite du magret de canard aux airelles, accompagné légumes, qui nous a été servi. Après l’assiette de 3 fromages et la salade, nous avons partagé une omelette norvégienne flambée par le chef cuisinier. La soirée s’est poursuivie par de nombreuses  discussions agrémentées de deux sketches humoristiques présentés par notre talentueux ami Bernard.

 Après une bonne nuit de repos, nombre de participants doivent reprendre la longue route pour rejoindre leur domicile.  D’autres dont nous faisons partis ont la chance de prendre la direction de Bussang, pour découvrir un superbe lieu d’histoire et de culture : le Théâtre du Peuple, l’œuvre de Maurice Pottecher. Ce lieu a été créé, à l’origine, pour être consacré à « l’éducation et au divertissement des populations des hautes vallées vosgiennes ». Il s’agissait « d’amener » l’art pour le Peuple et par le Peuple. Cette œuvre profondément originale attire désormais le public de toute la France et même de l’Europe. Les comédiens adhérent au fonctionnement de ce lieu et admirent tous le site et son ambiance. De nombreuses formations théâtrales sont dispensées auprès de la population depuis la création de cette démarche originale. Le bâtiment construit en trois époques est plein de charme et empreint de magie. L’ambiance qui règne dans ses murs emmènent artistes et spectateurs dans un décor majestueux puis que la nature a même le droit d’entrer en scène, apportant une lumière naturelle lorsqu’on ouvre les quatre grandes portes qui coulisse en fond de scène. Le bâtiment est classé Monument Historique depuis 1975. N’hésitez pas à aller visiter le site internet : http://theatredupeuple.com/le-theatre-du-peuple

Après cette superbe visite, nous regagnons le gîte, ce dimanche midi. Nous rejoignons la salle à manger pour y prendre un bon repas. Une fois rassasiés, les participants chargent les machines. Vient ensuite les salutations avec le souhait de se retrouver en région Toulousaine pour certains, en novembre, aux Millevaches, pour d’autres, en décembre.