Pâques 2013

Rassemblement BFG à Erstein

Véronique, Daniel et leurs amis nous ont accueillis au Lycée Professionnel Agricole de Erstein. Pour y arriver, Dominique Stien et moi-même avons parcouru quelques centaines de kilomètres. C’était un « baptême » pour ma nouvelle acquisition faite, cet hiver, la BFG numéro 368. Celle-ci partage, désormais, le garage avec mon attelage BFG-MBK-Précision/Fox II, depuis décembre 2012.

Après un temps très frais mais sec sur notre route, nous avons fait un petit « crochet » par le Col du Donon pour rencontrer la neige.  Nous avons été servis. Heureusement, il n’y en avait plus sur les bas côtés que sur la route.

Cinquante kilomètres plus loin, nous arrivions à Erstein.

En cette fin de vendredi après-midi, de nombreux participants étaient arrivés.  Les discussions allaient bon train. Puis nous fûmes invités à partager l’apéritif avant de passer à table pour un excellent repas alsacien. Durant tout ce week-end, les BFGistes mangeront « régional ». Le cuistot sera d’ailleurs vivement et chaudement ovationné pour la qualité des mets proposés durant ces trois jours.

Samedi matin, nous sommes allés visiter l’usine hydro-électrique de Gerstheim. Nous serons guidés par des techniciens passionnés par leur métier et fiers de, nous, présenter ce lieu impressionnant.  Nous aurons l’occasion de descendre voir les turbines de très prés. Cela sera l’occasion d’être sous le Rhin à certains moments de la visite. Durant la visite, nos guides expliqueront qu’il est impossible de stocker des roulements neufs dans le magasin de l’usine, en raison des vibrations sur le bâtiment, qui occasionnent une usure prématurée de ceux-ci…

A l’issue de cette première balade, nous retournerons au gîte et rencontrerons ainsi les nouveaux arrivés.

Après le repas, nous serons invités à nous rendre à Ottrott, pour visiter la seule cave vinicole à fabriquer un excellent vin rouge, à partir de Pineau noir. Les motards seront conviés à une dégustation de tous les vins blancs alsaciens puis des vins rouges réalisés à partir des coteaux environnants. A l’issue de la visite, nous reprendrons la route pour rejoindre notre hébergement où nous attends un nouveau repas alsacien : le Baeckeoffe. Puis, ce sera le gâteau d’anniversaire de Bastien, le fils de Véronique et Daniel, décoré aussi d’une BFG.

Dimanche matin, après un excellent petit déjeuner, agrémenté de kugelhopf, nous sommes partis pour visiter la Brasserie Artisanale de Saint Pierre. A cette occasion, je ferai une petite séance de mécanique en réalisant un changement de câble d’embrayage. Après cet intermède,  le guide nous expliquera la réalisation de sa production puis nous passerons à table pour déguster, à volonté,  les Flammekueches salées et sucrées. Un régal !!! Après quelques moments à manger toutes ces saines nourritures, nous partirons pour un périple de quatre kilomètres qui nous mènera à la fabrique artisanale de pain d’épice « Lips » et le musée d’art populaire alsacien, à Guertwiller. Cela sera un régal pour les yeux et les estomacs…A l’issue de cette journée, nous retournons au lycée pour un bon repas. Cela sera bienvenu après cette journée pleine de découvertes pour nos yeux et nos estomacs.

Après une bonne nuit de récupération, il est déjà lundi et la fin de ce merveilleux week-end arrive. Ce matin, nous préparons nos bagages. Nous cherchons, tous, de la place pour emmener les différents souvenirs que nous avons achetés ou reçus en cadeau. Les organisateurs nous ont offert l’écusson BFG en pain d’épice. Attention, fragile à  caser dans les sacoches ! Le midi, il était prévu que nous déjeunions chez les organisateurs. Avant d’y arriver, nous sommes allés à une exposition de véhicules électriques. Daniel est concessionnaire automobile. Il se devait de montrer sa gamme auprès du public. Nous avons profité de cette halte pour visiter les alentours immédiats de cette partie de la ville et admirer l’architecture. Nous avons ensuite repris les motos pour regagner le domicile de Véronique et Daniel. Arrivés, nous avons fait un détour par le garage moto. Une Voxan Black Magic a récemment rejoint les JCM, les BFG de nos amis.  Quand on aime, on ne compte pas le nombre de motos…à mettre dans nos garages… Après un succulent repas, Dominique et moi avons repris la route.  Les autres motards présents ont également pris le chemin du retour. Notre choix s’est porté sur un retour autoroutier. Durant le voyage de retour, une magnifique C3 grise, de l’écurie Citroën, nous doublera. Au volant du bolide, un pilote, Xavier, une copilote, Madame Lolotte et un chef mécano en la personne de Maxime , sur la banquette arrière. Nous serons toutefois prudents car les « boites à images » seront nombreuses sur l’itinéraire.

Dominique Stien et Eric Michem