Salesches 2014 – Rassemblement en Nord !!!

 

Il y a deux ans, les familles Stien, Deleruelle, Delefortrie et Michem accueillaient les BFGistes à Etroeungt, petite commune de l’Avesnois. Au regard de l’enthousiasme des participants, nous ne pouvions que recommencer. Nous nous sommes donc mis à la recherche d’un gîte pouvant accueillir, une nouvelle fois, cette joyeuse troupe. Nous avions annoncé, lors de l’AG précédente, que nous accueillerions donc les motards durant le weekend des 8, 9, 10 et 11 mai 2014. C’est dans la commune de Salesches que nous avons donc décidé de mener ripailles. La région proche de Le Quesnoy serait un bon point de départ pour découvrir d’autres aspects de notre département et ses environs.

Le jeudi 8 mai, en matinée, nous sommes donc arrivés au gite de la ferme Saint Humbert. C’est avec surprise et bonne humeur, à n’en pas douter, que nous avons constaté que la répartition des chambres longuement étudiée et préparée par Monique, à partir des informations données par le propriétaire des lieux,  ne correspondait pas tout à fait à la réalité… C’est aussi cela le plaisir d’organiser un rassemblement… Les choses rentrées dans l’ordre, nous avons commencé à préparer les tables, les chaises, à mettre la nourriture et les boissons au frais…

Dans l’après midi, les premiers arrivants faisaient leur apparition, certains secs, d’autres humides, d’autres encore plus mouillés. « C’est le Nord… » Mais leur bonne humeur n’était pourtant pas entamée.

Après l’accueil, la « distribution » des chambres, arrivait déjà l’heure de l’apéritif. Puis, nous sommes passés à table, pour déguster le Waterzoï et le Ch’tiramisu. Tout le weekend, les repas seront « nordistes » ou presque.

Vendredi matin, après le petit déjeuner, le départ était prévu à 10 heures. La météo n’était pas au grand soleil, mais nous n’avons pas rencontré la pluie durant la journée. Au programme, « prendre de l’altitude et mener les gens en bateau ». C’était un peu le leitmotiv de cette journée…Ne voulant pas « défleurer » tout de suite le but de notre promenade du jour. Pour cela, nous avions décidé de parcourir une cinquantaine de kilomètres pour arriver à Strépy-Thieux, en Belgique. Les participants furent surpris de voir se dresser un très haut édifice devant eux. Celui-ci culmine à environ 150 mètres. Après la photo de groupe, nous nous  sommes approchés de la construction pour découvrir qu’il s’agissait d’un ascenseur à bateaux. Le plus grand au monde de ce type… Au programme, prendre l’ascenseur pour se retrouver à plus de 80 m de haut et commencer la première partie de la visite du site puis ensuite déjeuner. La cafétéria permettait une vue sur la salle des machines, d’un coté, et sur la campagne environnante, de l’autre. Nous fûmes ensuite invités à continuer la découverte du site pour arriver vers 16 h 30, en bas de l’ascenseur où nous attendait un petit train qui allait nous emmener au point de départ de la deuxième partie de la visite, cette fois, en bateau. Nous sommes doncmontés en haut de la colline pour embarquer. Après un « périple » permettant le positionnement de notre embarcation, nous sommes entrés dans le « bac à eau » qui nous a ensuite fait franchir les 73 mètres de dénivelé, qui séparent la partie basse du Canal du Centre, avec sa partie haute. Même si je l’avais déjà effectué, j’avoue avoir, encore, été impressionné.  C’est avec un temps sec que vers 17h30, nous sommes repartis vers notre gîte, pour l’apéritif et un bon repas (en Nordiste ou Chti : Chicons  au saumon à la flamande et tarte bergère). La soirée finit tardivement…

Samedi matin, vers 10 heures, Dominique a emmené la troupe vers Maroilles. Un premier arrêt à l’entrée de la ville pour admirer le moulin à eau. Un second arrêt, pour aller faire quelques emplettes chez le fromager. Celui-ci était un peu débordé par le succès de ces produits. De plus, ceux-ci seront mis sous vide pour supporter les trajets vers toutes les différentes régions de France…Le retour sera effectué en traversant la forêt de Mormal et ses quelques sympathiques virages. A table, nous dégusterons la tartiflette du Chti accompagnée de sa salade puis une tarte au sucre, chaude.

 L’après-midi fut consacrée à la visite du Forum Antique et du Musée de Bavay. Les Romains ont sévi dans la région et ont marqué les paysages de longues routes toute en lignes droites et la construction d’importants édifices. La météo n’était vraiment pas avec nous, ce jour, mais cela n’a pas entamé la bonne humeur. Les deux groupes de motards étaient pris en charge par deux jeunes guides passionnées et heureuses de partager leur savoir et leurs expériences archéologiques. Les heures sont vite passes et à l’issue de cette découverte, les BFGistes ont effectué les kilomètres en sens inverse. D’autres courageux organisateurs ont passé plusieurs heures à faire la vaisselle. Qu’ils en soient remerciés. Quelques nouveaux venus sont arrivés et la grande salle de repas s’est remplie pour le repas du soir. C’est encore de bonnes spécialités qui nous furent proposées : milles feuilles Lucullus – confit de figue puis un mets aux pruneaux et pain d’épice suivi d’un entremet aux spéculoos et crème chicorée. (Repas dont nous ne pouvons divulguer le nom complet, à la demande d’une participante, sans doute sensible à la cause animale !!! C’est cela aussi la dure responsabilité des organisateurs que de garder un secret...) Les motards se sont couchés tard…

Dimanche matin, les participants les plus éloignés nous ont quittés pour effectuer les nombreux kilomètres qui les séparaient de leur domicile. D’autant plus que la météo ne sera pas forcément clémente avec tous…Les motards restants ont été invités à visiter la ville fortifiée de Le Quesnoy. C’était une courte randonnée pédestre qui permit de parcourir les fossés, bastions et remparts. Nous nous arrêterons au Mémorial Néo-Zélandais, érigé en l’honneur de ces courageux soldats venus du bout du monde pour délivrer, le 4 novembre 1918, une commune et ses habitants qu’ils ne connaissaient pas à l’autre bout de la Terre.

Après le buffet, les derniers participants nous quittaient. Pas tous, certains ont passé une nuit nordiste supplémentaire pour rejoindre la semaine suivante le site de Texel, en Hollande, où se déroulait un rassemblement de motos à moteur de voitures, mais cela est une autre histoire…

Nous avons été heureux de vous accueillir durant ces quelques jours.

Famille Stien

Famille Deleforterie

Famille Deleruelle

Famille Michem

Quelques photos :

Repas du jeudi soir

Notre gite

Le groupe à Strépy-Thieux

Les participants sont attentifs

L’ascenseur en mouvement

En route pour une petite promenade

Dans le bateau

Nous arrivons dans l’ascenseur

Nous sommes entrés

73 mètres plus bas

Nous allons bientôt débarquer

Départ pour Maroilles

Musée à Bavay

Sur le site du Forum

De nombreuses explications

Le Forum

Quelques machines

A table

A Le Quesnoy

Le groupe devant le Mémorial Néo-Zélandais

Repas du midi